7 Chakras

Soul & Om
Soul & Om

Founder and Co-owner

Les chakras sont des centres d’énergie subtile dans le corps humain, selon la tradition ancienne de l’hindouisme et du bouddhisme. L’histoire des 7 chakras remonte à des millénaires et est profondément enracinée dans les textes sacrés et les pratiques spirituelles de l’Inde ancienne.

L’idée des chakras trouve ses origines dans les anciennes écritures hindoues, en particulier dans les Vedas, des textes sacrés datant d’environ 1500 à 500 avant notre ère. Cependant, le concept des chakras tels que nous les connaissons aujourd’hui a été plus clairement développé dans les textes tantriques, qui ont émergé autour du 8ème siècle de notre ère.

Les textes tantriques décrivent des systèmes complexes de centres d’énergie à travers le corps, appelés chakras, qui sont intimement liés à la pratique du yoga, de la méditation et de la spiritualité. Ces textes ont fourni une base pour comprendre les différents chakras, leurs emplacements, leurs caractéristiques et leur fonctionnement.

Dans la tradition hindoue, il existe des références à un certain nombre de chakras, mais c’est le système des sept chakras qui est devenu le plus répandu et le plus largement accepté. Ce système décrit sept principaux centres d’énergie le long de la colonne vertébrale, de la base de la colonne vertébrale jusqu’au sommet de la tête, chacun représentant différents aspects de l’expérience humaine et de la conscience.

Voici une brève description des sept chakras :

Muladhara (chakra racine) : Situé à la base de la colonne vertébrale, ce chakra est associé à la sécurité, à la survie et à l’enracinement.

Svadhisthana (chakra sacré) : Situé dans la région pelvienne, ce chakra est associé à la créativité, aux émotions et aux désirs.

Manipura (chakra du plexus solaire) : Situé dans la région de l’estomac, ce chakra est associé au pouvoir personnel, à la confiance en soi et à l’estime de soi.

Anahata (chakra du cœur) : Situé au niveau du cœur, ce chakra est associé à l’amour, à la compassion et aux relations interpersonnelles.

Vishuddha (chakra de la gorge) : Situé au niveau de la gorge, ce chakra est associé à la communication, à l’expression de soi et à la vérité.

Ajna (troisième œil) : Situé entre les sourcils, ce chakra est associé à l’intuition, à la clairvoyance et à la sagesse intérieure.

Sahasrara (chakra couronne) : Situé au sommet de la tête, ce chakra est associé à la spiritualité, à la conscience universelle et à l’illumination.

L’idée derrière les chakras est que lorsqu’ils sont équilibrés et en harmonie, l’énergie vitale (appelée Prana en sanskrit) peut circuler librement à travers le corps, favorisant la santé physique, émotionnelle et spirituelle. Cependant, des déséquilibres ou des blocages dans les chakras peuvent entraîner des problèmes physiques, émotionnels ou spirituels.

Aujourd’hui, la notion des chakras est devenue populaire dans le monde entier, notamment dans les pratiques de yoga, de méditation et de guérison énergétique. Bien que son origine soit ancienne, l’application moderne des chakras continue d’évoluer, offrant aux gens des outils pour explorer et améliorer leur bien-être holistique.

Voici comment le Reiki peut agir sur chaque chakra :

  1. Mûlâdhara (chakra racine) : Le Reiki peut aider à dissiper les peurs et les insécurités profondément enracinées qui bloquent ce chakra, en permettant au receveur de se sentir plus ancré, sécurisé et en confiance dans sa vie quotidienne.
  2. Svâdishtâna (chakra sacré) : Le Reiki peut libérer les émotions refoulées et les blocages liés à la créativité, à la sexualité et aux désirs, permettant au receveur d’explorer sa créativité de manière plus ouverte et équilibrée.
  3. Manipura (chakra du plexus solaire) : Le Reiki peut aider à renforcer la confiance en soi, à dissiper les sentiments de honte ou d’insécurité, et à réveiller le pouvoir personnel du receveur, lui permettant de se sentir plus fort et plus centré dans sa vie.
  4. Anâhata (chakra du cœur) : Le Reiki peut aider à guérir les blessures émotionnelles et à ouvrir le cœur aux sentiments d’amour, de compassion et de connexion avec les autres, permettant au receveur d’expérimenter des relations plus profondes et plus harmonieuses.
  5. Vishuddha (chakra de la gorge) : Le Reiki peut aider à libérer les blocages de communication, à encourager l’expression de soi authentique et à favoriser la vérité et la clarté dans les interactions avec les autres.
  6. Ajnâ (troisième œil) : Le Reiki peut aider à aiguiser l’intuition, à élargir la conscience et à favoriser la clarté mentale, permettant au receveur de prendre des décisions plus éclairées et de se connecter à sa sagesse intérieure.
  7. Sahasrâra (chakra couronne) : Le Reiki peut favoriser la connexion avec la spiritualité, l’ouverture à la conscience universelle et l’illumination spirituelle, permettant au receveur de se sentir plus en phase avec son moi supérieur et avec l’univers.

Concernant les blocages dans chaque chakra et leurs correspondances :

  • Mûlâdhara (chakra racine) : Blocages par les peurs.
  • Svâdishtâna (chakra sacré) : Blocages par la culpabilité.
  • Manipura (chakra du plexus solaire) : Blocages par la honte.
  • Anâhata (chakra du cœur) : Blocages par le chagrin.
  • Vishuddha (chakra de la gorge) : Blocages par les mensonges, surtout par les mensonges à soi-même.
  • Ajnâ (troisième œil) : Blocages par les illusions, surtout par l’illusion de la séparation.
  • Sahasrâra (chakra couronne) : Blocages par les attachements terrestres.

En travaillant sur ces blocages spécifiques, le Reiki vise à restaurer l’harmonie et l’équilibre dans le système énergétique du receveur, favorisant ainsi son bien-être holistique.